Et pourtant les banques resistent - expo39.ru

Pourtant : Définition Simple et Facile du Dictionnaire

Cest par exemple une incitation pour les grandes banques à acheter la dette émise par leur propre pays, afin dentretenir cette dépendance, ce cercle vertueux pour elles mais vicieux pour la société. On pourrait la résumer ainsi: «Face, je gagne, pile, tu perds». Les banquiers gagnent de largent à cause dun système asymétrique, où les pertes sont socialisées (reposent sur tous mais les profits sont privatisés (bénéficient seulement à quelques uns). Cest une question centrale: si une entreprise obtient une meilleure note (par les agences de notation cela impactera moins le taux de fonds propres de la banque qui lui prête de largent, grâce à ce fameux taux de pondération. Un texte avec des conditions très strictes et incontournables aurait envoyé un signal clair à tous les acteurs, qui auraient adapté leur activité en conséquence. Tant quil y aura la possibilité que les États, donc les contribuables, soient appelés à la rescousse des banques, nous continuerons à alimenter ce système.

Cest plutôt une bonne nouvelle? Cest un sujet très important, ne serait-ce que symboliquement. Mais nous navons pas été au cœur du problème: la question centrale nest pas que les banquiers et traders gagnent beaucoup dargent, mais que cela vienne dune situation «daléa moral». 1750 milliards deuros de dettes des États sont détenus par les banques en Europe, et par chaque banque dans son propre pays. Cest le contraire dune «union bancaire» européenne. Si le mécanisme de résolution était beaucoup plus mécanique, dans la main de gens qui nentrent pas dans des considérations nationales, on casserait ce lien. On a traité la conséquence, le bout de la chaîne, avec les bonus, mais pas la cause. Cette question de «ratio de fonds propres» et de pondération, qui semble très technique, a pourtant des conséquences importantes sur léconomie réelle.