Les kurdes un peuple sans etat - expo39.ru

Les Kurdes, un peuple sans pays - Europe 1

Ce à quoi il faut ajouter plus dun million de Kurdes de la diaspora, établis en Europe notamment. Dès le Moyen Âge, les Kurdes se trouvent au carrefour de linfluence des mondes arabe, turc et perse.

Au début des années 1970, les autorités de Bagdad déplacent de force des populations kurdes. En 1988, pendant la guerre Irak-Iran, l'armée de Saddam Hussein réprime le soulèvement kurde et bombarde à l'arme chimique la ville de Halabja, faisant près de 5.000 morts. Les rebelles avaient décrété une trêve unilatérale en septembre 1999 après la capture puis la condamnation à mort (peine commuée à la prison à vie) de leur chef Abdullah Öcalan. Mais en juin 2004, l'organisation marxiste, qui a changé plusieurs fois de nom, a mis un terme à la trêve et les combats ont repris, bien qu'à une moindre ampleur.

En Iran, les Kurdes représentent 7 à 8 des 67 millions d'Iraniens. Au lendemain de la Révolution islamique, un soulèvement kurde a été maté par les autorités et les partis représentant cette minorité, en particulier le Parti démocratique du Kurdistan iranien (pdki) et le Komaleh communiste, ont été interdits.

Si certains vivent au sein dun seul État, dautres sont dispersés de part et dautre des frontières. Cest le cas des Kurdes. Fort de plus de trente millions dhabitants, ce peuple ni arabe, ni turc, ni perse est dispersé entre quatre pays : la Turquie (plus de 15 millions lIran (près de 10 millions lIrak (quelque 5 millions) ainsi que. Publicité, peuple d'origine indo-européenne, descendants notamment des Mèdes et des Scythes, les Kurdes, musulmans sunnites dans leur majorité, sont établis sur près d'un demi-million de kilomètres carrés, essentiellement dans quatre pays, la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Syrie.

Le PKK orchestre, selon les autorités d'Ankara, les émeutes dans les zones kurdes et à Istanbul, première métropole du pays située dans l'ouest, qui ont fait 15 morts depuis le début de la semaine dernière.