Couple les 10 betises qui tuent - expo39.ru

Les pilules qui tuent

La consommation de somnifères ou d'anxiolytiques augmente le risque de mortalité de 36. Un grand nombre d'hypothèses peuvent expliquer ce rapport de cause à effet. De tels médicaments affectent la rapidité de réaction, la vivacité en général et la coordination de mouvements, ce qui peut conduire à des chutes et à d'autres accidents. Des médicaments couramment prescrits pour dormir sont associés à un risque de décès plus de quatre fois plus élevé que celui de personnes qui n'en prennent pas Selon une estimation, les hypnotiques pourraient en 2010 avoir été associés à 320 000 à 507 000 morts en excès aux seuls États-Unis risque de cancer significativement plus élevé (35 notent les auteurs. Somnifères un risque de décès quatre fois plus élevé chez les patients Selon une étude américaine, les médicaments couramment prescrits pour dormir sont associés à un risque de décès plus de quatre fois plus élevé que celui de personnes qui n'en prennent pas.

Ce risque existe quel que soit lâge des consommateurs. Le zolpidem et le temazepam multipliaient en moyenne ce risque par 5: Pour le zolpidem, laugmentation du risque de décès était multipliée entre 3,9 et 5,7, et entre 3,7 et 6,6 pour le témazépam. Avec les benzodiazépines, du fait de la consommation forcenée dans la population âgée, cest beaucoup plus. Les effets bénéfiques des médicaments psychiatriques sont si minces, dit-il, quil serait possible darrêter lutilisation actuelle presque complètement sans causer de dommages. Degré de nuisance : 3/10. La solution : Accepter. Et regarder avec amour son cher et tendre sendormir en serrant tigrou dans ses bras. Après tout, il est adorable, non? Voir aussi, le Top 50 des petites manies insupportables de nos concubins Sommeil : découverte d'un gène de la grasse matinée Sommeil : un Français sur cinq est touché par.

Ces substances causent parfois un état dexcitation paradoxale, danxiété et de rage, ainsi que des hallucinations. Des cas dagression de conjointes et de bébés ainsi que dhomicides ont aussi été attribués à la consommation de ces m édicaments. Prendre 18 pilules par an permettra de quadrupler le risque de la mort! Selon le professeur Malcolm Lader, 5 des gens à qui l'on prescrit des benzodiazépines réagissent par des réactions psychiques, appelées "paradoxales".

Vidéo sur Couple les 10 betises qui tuent