Des paroles et des actes septembre 2013 - expo39.ru

Karim Rissouli passe du Grand Journal

The Telegraph (AU) : "Le poison Lovelock pour l'alarme climatique". Etc. Rapproché de celui-ci, la lecture du billet suivant, rédigé il y a maintenant plus de deux ans, apporte un éclairage révélateur sur l'évolution des idées de l'inventeur de la théorie dite Gaa, au cours de ces dernières années. Cette évolution et ses causes profondes sont, à mon avis, typiques de la démarche de nombreux "climato-sceptiques". (Sauf la fin, bien entendu.) Je vous en conseille la lecture. _ : James Lovelock, le père de la théorie dite Gaa, est un grand totem des environnementalistes. "Ce sont les océans qui pourraient faire toute la différence entre une période chaude et un âge glaciaire". Dit-il. Il a déclaré qu'il pensait encore que la changement climatique se produisait, mais que ses effets se feraient sentir plus tard dans le futur qu'il le pensait auparavant.

Il n'a rien à perdre ni à gagner et peut parler librement, comme le précise le journaliste qui l'interrogeait : " Cela ne le gêne pas de dire "Eh bien oui, je me suis trompé." Il a ajouté qu'un scientifique de l'université ou du gouvernement pourrait craindre que la reconnaissance d'une erreur l'amènerait à perdre ses financements." N'est ce pas.

James Lovelock a accordé une interview à la chaîne américaine "World News, m". Voici une traduction de la partie du texte de msnbc qui rapporte les propos de Lovelock (que j'ai engraissés dans le texte ci-dessous).

Faut-il attendre d'avoir atteint l'âge de la retraite pour pouvoir le faire? Lovelock constate que l'évolution actuelle du climat ne cadre pas avec les modèles présents et antérieurs. Il dit : "Le problème c'est que nous ne savons pas ce que fait le climat en ce moment. Karim Rissouli passe du Grand Journal Des Paroles et des Actes - Le journaliste politique, pr sent sur Canal depuis 2013, arrive en tant que. Les tours habituels du climat : Il (NdT : le livre à venir) reflétera sa nouvelle opinion que le réchauffement climatique n'est pas venu aussi vite qu'il l'attendait. Le problème c'est que nous ne savons pas ce que fait le climat en ce moment.