Les rois mages leurs noms - expo39.ru

Les rois mages: Gaspard, Melchior et Balthazar - le blog éclectique

Ce n'est que vers le VIe siècle qu'apparaissent les noms de Gaspard, Melchior et Balthazar. Les mages n'étaient pas des juifs : ils représentent tous les non-juifs, tous les peuples de la terre pour qui Jésus est né. Ils représentent maintenant toute l'humanité. JMJ Cologne(dossier de presse, fiche 1) rencontre mondiale de la jeunesse à Cologne en 2005 sur le thème: "Nous sommes venus l'adorer". Le choix de ce thème s'explique par une "pieuse tradition" selon laquelle des reliques des rois mages se trouvent dans la cathédrale de Cologne. Cest ce dont témoignent les mages en offrant à Jésus nouveau-né de lor, de lencens et de la myrrhe. Ils font le don de leur vie, de leurs prières et de leur gratitude. A chaque période, les personnes éclairées par l'étoile trouvent le chemin qui y conduit, vivant ainsi l'expérience même des Mages". Puis, à l'angélus, il a rappelé cette grande fête de "la manifestation du Seigneur aux peuples représentés par les mages venus d'orient pour adorer le Roi des Juifs". S'en retournant de Bethléem, les mages repartent par un autre chemin, libérés des conventions du monde. Cette nouvelle voie quils empruntent est signe de conversion. Dans la magnifique cathédrale de cette ville, au cur de l'Allemagne et de l'Europe, on vénère les reliques des saints Rois Mages, qui sont donc devenus en un certain sens vos guides vers ce rendez-vous. Dans l'Enfant Jésus "Dieu démontre qu'il nous connaît et qu'il nous est proche, que sa grandeur n'est pas dans la logique du monde mais dans celle de l'enfant sans défense, dont la seule force est l'amour donné. Les crèches les représentent en magnifiques costumes imaginés orientaux, avec des chameaux et des serviteurs. D'abord Arabes ou Persans, ils sont ensuite représentés comme appartenant à trois peuples différents ou aux trois continents alors connus, l'Asie, l'Europe et l'Afrique. Ils vinrent de l'Orient pour rendre hommage à Jésus et déclarèrent: "Nous sommes venus l'adorer" (Mt 2, 2). Ces paroles, si riches de signification, constituent le thème de votre itinéraire spirituel et catéchétique vers la Journée mondiale de la Jeunesse.